Salon de massage naturiste,érotique, tantrique Nice,massages Spa.

 


 

PRECEDEZ VOTRE MASSAGE PAR UN HAMMMAM RELAXANT

Tantra déesse PRATICIENNE QUALIFIEE DIPLOMEE.Je vous dévoile la magie tantrique.¸ .•´¸. •´¨) ¸.•*¨ C'est un massage SENSORIEL, fait de douceur et effleurements, jusqu'au lacher prise. Vous allez apprendre a Controler et Maitriser LA RAPIDITE et canaliser votre energie. Je vous propose également : - MASSAGE NATURISTE MUTUEL - MASSAGE INTEGRAL AUX HUILES ESSENTIELLES - MASSAGE SUEDOIS DEEP TISSUE - MASSAGE PERSONNALISE - DOMINATION SOFT DANS LA CONFIANCE !!! Cadre de Standing,Salon Climatisé >

 
Contact et Reservation :
06 64 87 24 1 8



 poter-pour-magasin.jpg

Le rituel de Hammam et des soins Orientaux dans les règles de l’art permet de purifier et d’adoucir l’épiderme, de resserrer les pores de la peau et d’éclaircir le teint. Le savon noir es obtenu à partir d'olives du Maroc, cette pâte naturelle et onctueuse exfolie tout en nourrissant la peau. Associée au Gant de Kessa, elle est utilisée comme base pour tous les soins : visage, corps, mains... Enrichi à l'Eucalyptus, doux et frais aux vertus aseptisantes, le savon noir est un soin complet, associant bien-être et efficacité.

Le gommage du corps est aujourd'hui reconnu comme une nécessité car il apporte à la peau de multiples bienfaits puisqu'il la débarrasse des cellules mortes chargées d'impuretés qui s'accumulent à sa surface.Vous retrouvez une peau douce et hydratée pour une relaxation assurée avec ce soin à base de hamma, savon noir et huiles parfumées. Le Gommage oriental est un des secrets de la beauté orientale permettant que la peau soit assez douce pour rivaliser avec la soie la plus fine : ferme, souple, et sans l'ombre d'un duvet.Mais il s'agit surtout d'une excellente méthode d'exfoliation de la peau.Le gommage se pratique avec du Savon Noir qui se présente sous la forme d'une pâte sombre, épaisse, et douce, que l'on prélève à la main et avec laquelle on se lave une fois par semaine pour nettoyer la peau en profondeur.Onctueux, riche en vitamine E, le savon noir n'est pas irritant, puisqu'il est obtenu à partir de la chair de l'olive pressé à froid, puis cuite par la suite.Il ne mousse pas mais devient crémeux après l'ajout d'eau.Après s'être longuement rincé, on frotte son corps avec le "khassa" ce gant noir ou vert foncé en crêpe de coton qui purifie les pores de la peau et permet la réalisation d'un merveilleux gommage.

Le cérémonial du hammam débute par une purification traditionnelle du corps, qui grâce à la diffusion d'essences d'eucalyptus dans le vapeur d'eau décongestionne les bronches et favorise le relâchement des tensions musculaires.Le rituel se poursuit avec un gomage au savon noir éliminant les cellules mortes et les toxines et améliorant la circulation sanguine.Votre corps ainsi abandonné aux délices du hammam est ensuite conduit vers la salle de repos dans un cadre reposant où vous sera offert : thé à la menthe, fruits, pâtisseries et autres délices orientaux.Sont inclus avec les soins : Le peignoir, le gant de gommage individuel, une paire de tongues individuelles, et une serviette ainsi que son savon noir, shampoing et gel douche.

Petite histoire du hammam

Hammam El Ward, Saida, LibanLes parents du Hammam : Bain Public et Thermes

Les Grecs et les Romains se partagent la paternité du hammam.
Les Grecs ont créé les premiers bains dits publics. Il faut dire qu'à cette époque où le culte du corps, du sport et du combat était développé, l'homme a très vite éprouvé le besoin de s'assainir.
Puis il y a les thermes romains où hommes et femmes se retrouvaient dans des eaux " thermales " qui leur apportaient bien-être et santé.

Santé, rapports sociaux, amusement, tels étaient les trois axes de la vie romaine sans omettre leur goût pour le raffinement et la sophistication. Ils nous ont d'ailleurs laissé de nombreux aqueducs qui alimentaient plus de mille fontaines publiques, une dizaines de thermes impériaux et près de mille établissements de bains.

Apparition des Hammans

Les hammams virent le jour en Orient, il y a 14 siècles. Quelques orientalistes en mal d'exotisme ont vanté à la vieille Europe la beauté de ces lieux, véritables temples du corps et de la santé, lieux voluptueux où les vapeurs, l'eau et les massages s'unissent pour apporter au corps une sorte de purification.

Un élément essentiel différencie cependant les thermes romains des hammams d'Orient : dans les hammams, l'eau qui alimente les bains est une eau courante et non stagnante comme dans les thermes, ce qui garantit une meilleure hygiène et propreté.

A la grande époque de l'Orient, une ville était considérée d'autant plus riche et puissante qu'elle comptait un nombre important de hammams. Bagdad pouvait s'enorgueillir de plus de 3000 hammams. Les salles de bains n'existant quasiment pas dans les maisons, le hammam restait le seul lieu pour se purifier et se laver.

Ibn Sina, connu sous le nom d'Avicenne, trouvait au hammam des vertus thérapeutiques : vertus des vapeurs, vertus de l'alternance chaleur et eau fraîche, vertus du massage, circulation du sang accélérée, meilleure irrigation de tout le corps.

Jusqu'au XXème siècle, se rendre au hammam constitue l'activité sociale et religieuse la plus importante pour les femmes ainsi que la seule occasion de quitter la maison.

Au hammam, on se masse, se coiffe, se maquille dans des odeurs mêlées de jasmin ou de fleur d'oranger. Les femmes orientales ont intégré le hammam dans des rites tels la purification qui suit l'accouchement ou précède le mariage. La mariée est étendue nue sur une dalle de marbre, frottée puis rincée. Viennent alors le massage et l'épilation de tout le corps enduit ensuite d'une pâte tiède composée de jus de citron et de sucre pour que sa peau soit blanche et lisse. Enfin, c'est au tour du visage, massé, les sourcils noircis au hargous (pâte noire à base de clous de girofle), les yeux maquillés au Khôl, elle mâche du bétel pour rendre ses dents blanches et teindre ses lèvres et ses gencives d'un beau rouge.